Construire sa piscine en polystyrène : comment réaliser le terrassement de sa piscine ?

Ça y est, vous vous êtes décidé(e) à construire votre piscine en blocs de polystyrène ! Mais vous vous demandez peut-être comment procéder ? Rassurez-vous, même si vous êtes novice en la matière vous y arriverez avec nos conseils de pros ! Nous allons vous expliquer comment construire votre piscine en polystyrène étape par étape. Notez que la plupart des conseils dispensés ici fonctionneront aussi pour une construction en agglos traditionnels. Mais sans plus attendre, nous allons attaquer le première chapitre de ce dossier : Comment réaliser le terrassement de votre piscine ?

Comment réaliser un terrassement de piscine ?

Vous vous lancez dans la construction de votre piscine enterrée ? C'est super ! Pour information vous allez avoir besoin a minima d'une autre paire de bras ainsi que de... nos précieux conseils ! C'est parti, voyons comment faire le terrassement de sa piscine.

Avant de commencer le terrassement de votre piscine

Principe de construction de votre piscine en polystyrène

Les blocs à bancher en polystyrène sont très simples à monter et à assembler. Une fois le béton coulé et séché, vous bénéficierez de parois avec béton armé de 15 cm d'épaisseur. De quoi vous apporter solidité et fiabilité. En effet, ce type de structure résiste très bien aux secousses sismiques.

Lors de la construction de votre piscine en polystyrène, le montage des blocs nécessite une surface plane et solide pour garantir la stabilité de la structure. Il s'agit de la dalle ou radier. Et encore avant cette étape, il faut procéder à l'excavation. C'est à dire creuser le trou pour la piscine.

Ci-dessus, le schéma des différents éléments entrant dans la construction de votre piscine (du moins pour la structure).

Principe de montage des blocs en polystyrène après terrassement de la piscine

Éléments à prévoir en plus des blocs à bancher en polystyrène

Pour le radier (12 cm d'épaisseur)

- Béton dosé à 350 kg/m3
- Treillis soudé PAFC* 80 Ø4 mm (ou une équivalence)
- Semelle de reprise pour mur banché Ø10 mm

*Treillis soudé anti-fissuration très largement employé dans la construction de dalles afin d'éviter que celles-ci ne fissurent.

Qu'est-ce qu'une semelle de reprise ?

Une semelle de reprise est constituée de fers à béton. Elle permet d'assurer le lien entre le radier et la paroi en béton armé. Dans le cas de cette construction on parle de semelle filante car les fers « filent » sur tout le périmètre (contrairement à une semelle isolée).

Ici, la semelle doit être composée de fers Ø10 mm pliés en équerre et soudés à 3 fers Ø8 mm (les filants).

Semelle de reprise filante pour la construction de piscine

Pour les parois

- Béton dosé 350 kg/m3 de classe C25/30 S3* maximum
- 1 fer à béton de Ø10 mm tous les 25 cm en position verticale
- 1 fer à béton de Ø10 mm tous les 30 cm en position horizontale (2 fers pour le dernier rang)

*Le béton de classe C25/30 est un béton employé dans la construction des ouvrages courant. « S » représente le niveau de consistance du béton allant de S1 « ferme » à S5 « fluide ». Niveau S3 = béton très plastique. Ne pas aller jusqu'à S4 au risque d’affaissement important.
Si besoin, commandez un superplastifiant en même temps que votre béton pour le fluidifier. N'ajoutez pas d'eau au moment du coulage.

Quel volume de béton prévoir ?

Taille piscineEn m3, dalle épaisse de 12 cmEn m3, parois haute de 1,50 mTotal en m3
6 x 3 3,5 4 7,5
7 x 3,5 4,5 5 9,5
8 x 4 5,5 5,5 11
9 x 4,5 6,5 6 12,5
10 x 5 8 6,5 14,5
11 x 5,5 9,5 7 16,5
12 x 6 11 8 19

 

Quelle quantité de fers béton Ø10 mm ?

Taille piscineEn ml, à la verticaleEn ml, à l'horizontaleTotal en ml
6 x 3 115 140 255
7 x 3,5 130 160 290
8 x 4 150 180 330
9 x 4,5 170 200 370
10 x 5 180 230 410
11 x 5,5 190 250 440
12 x 6 200 270 470

 

Étape 1 (terrassement piscine) : Déterminer l'emplacement de sa piscine

Choix de l'emplacement du bassin

Cela peut paraître anodin, mais le choix de l'emplacement de votre piscine ne se prend pas au hasard.

Évidement, il vous faudra prendre en compte l'aspect esthétique et l'espace disponible. Généralement on cherche la parallèle à une construction déjà existante (ou la perpendiculaire, c'est une question de point de vue). Il peut s'agir de votre maison, de votre terrasse, d'une cuisine d'été, etc.

Mais d'autres aspects environnementaux sont aussi à prendre en compte :

  • L'exposition au soleil
  • L'exposition au vent
  • La végétation périphérique
  • L'environnement de manière globale
  • La stabilité du terrain (construction sur terrain stable impérativement)
  • Et... les règles d'urbanisme ! Pour en savoir plus, contactez le service d'urbanisme dont vous dépendez.

Ainsi, vous rechercherez le meilleur compromis entre fort ensoleillement et faible exposition au vent. Le tout si possible sur un emplacement qui recevra le minimum de feuilles ou d'aiguilles de pin, de poussières, voire de sable.

Attention, il s'agit ici de généralités. Selon votre sensibilité propre, vous apprécierez peut-être bénéficier de plus ou moins d'ombre. De même, vous affectionnerez plus ou moins la présence abondante ou non de végétaux (mais plus d'arbres = plus de feuilles/aiguilles dans l'eau).

Démarcation au sol de votre future piscine

Vous avez tranché sur la question de l'emplacement ? Très bien. Maintenant il vous faut des repères visuels.

Délimitez le rectangle de votre piscine en plantant 4 piquets au sol représentant les 4 angles du futur bassin. Vérifiez bien la mesure des diagonales pour vous assurer d'avoir un rectangle parfait.

Utilisation de la méthode 3-4-5 en maçonnerie

Pour obtenir facilement des angles droits on utilise régulièrement la méthode 3-4-5 en maçonnerie. Cette méthode est directement issue du théorème de Pythagore. Souvenez-vous de votre prof de maths en 4ème « Dans un triangle rectangle, le carré de l'hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés ». Ce qui nous donne en fait un calcul très simple !

A2 + B2 = C2
(A, B et C étant les longueurs des côtés d'un triangle rectangle)

Ainsi, sur la largeur du bassin mesurez 3 m en partant d'un piquet et faites un repère au sol (mesure A). En partant du même piquet, mesurez 4 m dans la longueur du bassin et faites à nouveau un repère (mesure B). Si votre angle est droit, la mesure entre les deux repères sera de 5 m (mesure C). On a donc bien A2 + B2 = C2, soit 3x3 + 4x4 = 5x5, soit 9 + 16 = 25.

Méthode 3-4-5 pour avoir des angles droits lors du terrassement de sa piscine

De cette façon vous pourrez vérifier que vos angles soient droits très facilement !

Avez-vous prévu un escalier extérieur ?

Pour votre piscine en blocs de polystyrène, vous pouvez choisir de réaliser un escalier interne ou externe au bassin principal. Dans le cas d'un escalier externe, il est nécessaire de le délimiter au sol car lui aussi sera pris en compte pour la réalisation du radier.

Délimitation de l'excavation totale

L'excavation, c'est l'étape d'après. C'est à dire creuser le trou pour la piscine. Avant cela, il faut donc calculer la dimension que fera ce trou.

Cela peut paraître évident mais rappelons-le tout de même. Si par exemple vous souhaitez construire un bassin de 8 x 4 x h1,50 m, vous ne pouvez pas vous contenter d'un terrassement de piscine de cette taille.

Délimitation en longueur et en largeur

Pensez à la dimension des blocs à bancher en polystyrène. Ceci ont une largeur de 25 cm. Il faut donc ajouter 25 cm à toute la périphérie intérieure du bassin souhaitée. Soit 50 cm dans la longueur et 50 cm dans la largeur.

Pour une piscine 8 x 4 m, il faut donc prévoir 8,5 x 4,5 m de structure.

Mais ce n'est pas tout. Vous allez avoir besoin de circuler autour de la structure, d'installer les pièces à sceller et la tuyauterie (sauf si vous optez pour une piscine polystyrène avec mur filtrant), etc.

Nous vous conseillons entre 50 et 75 cm d'espace tout autour du bassin. Cela peut être un peu plus ou un peu moins selon les côtés, à vous de voir. Mais pensez avant tout au rapport confort de travail / volume à excaver-remblayer.

Reprenons notre structure de 8,5 x 4,5 m.
Nous arrivons donc à une surface totale d'environ 9,25 x 5,25 m
(à modifier en fonction de vos choix d'espacement)

Quand le terrassement de la piscine sera terminé nous vous invitons à réaliser une dalle de cette même dimension afin de travailler sur une surface plane et stable.

Reste maintenant à déterminer la profondeur du trou à creuser.

Estimation de la profondeur

La première chose à faire est de déterminer le niveau 0. C'est à dire la hauteur finie de votre piscine. Attention, celui-ci ne correspond pas nécessairement au niveau du sol. Bien souvent ce n'est d'ailleurs pas le cas. Il peut s'agir par exemple du niveau de votre terrasse. Conclusion, pensez bien à votre revêtement de finition !

Calculer la profondeur du terrassement de piscine

Retirez à ce niveau 0 la hauteur souhaitée* pour votre piscine, disons 1,50 m pour reprendre notre exemple. Enfin, décomptez également la hauteur du radier (la dalle), soit 12 cm.

Dans cet exemple il vous faudra donc creuser 1,62 m à partir du niveau 0 pour arriver au fond de terrassement de la piscine.

*Notez que la hauteur souhaitée sera nécessairement un multiple de 30 cm. En effet, il s'agit de la hauteur d'une rangée de blocs à bancher en polystyrène.

Quid de la tranchée pour le local technique ?

Et oui, il faut aussi penser à la liaison au local technique ! Vous savez, pour le passage des tuyaux. Cette tranchée peut par exemple partir de l'un des 4 angles du futur bassin.

Bien sûr si vous n'avez pas de local technique (comme c'est le cas par exemple avec un mur filtrant de piscine), pas besoin de vous embêter avec ça.

Étape 2 (terrassement piscine) : excavation et pré-scellement de la bonde de fond

Au préalable, vous aurez pensé à marquer au sol l'emprise de terrassement de piscine précédemment calculée. Ceci peut se faire avec un traceur de chantier fluo* ou directement au plâtre. Bien évidemment, ce marquage doit s'aligner à la délimitation du bassin intérieur calculée au début de l'étape 1. Le bassin intérieur devant être centré au milieu de l'emprise de terrassement avec des droites bien parallèles.

Emprise de terrassement

*Le plus simple étant de planter 4 piquets à chacun des angles, les relier au cordeau et passer le traceur fluo bien droit sur ledit cordeau.

L'excavation

Avant de creuser, pensez d'abord à la façon dont vous allez procéder. Où allez-vous stocker la terre extraite ? Allez-vous l'évacuer ? Remblayer une partie de votre terrain ?

Sachez que la terre une fois extraite n'a plus le même volume que lorsqu'elle était bien compacte. En moyenne on considère ceci :

  • 1 m3 de terre naturellement compacte = 1,33 m3 de terre à stocker/évacuer
  • 1 m3 de sable naturellement compact = 1,10 m3 de sable à stocker/évacuer

Ceci étant dit, il est grand temps de procéder à l'excavation. Pour ce faire, il vous faudra louer un mini-pelleteuse. Ces engins se prennent vite en main. Vous devriez bien vous en sortir même si c'est votre première fois.

NB : Il est impératif que le fond du terrassement de votre piscine soit de niveau sur toute sa surface avant de passer au point suivant. Au besoin, vous pouvez utiliser du gravier concassé 10/14 mais surtout pas de terre de remblayage ! Celle-ci ne serait pas assez stabilisée.

Réimplantez les angles du bassin intérieur à l'aide de fers à béton et on passe à la suite. ;)

Le pré-scellement de la bonde de fond

Dans le cas où vous auriez opté pour un mur filtrant ou un bloc de filtration, cette étape ne vous concerne pas.

Tout d'abord, positionnez la bonde de fond sur son emplacement définitif. Reliez-la à son tuyau PVC souple, généralement par collage via un manchon, mais cela dépend des modèles.

Il est nécessaire de creuser une petite tranchée pour accueillir le tuyau souple de la bonde de fond. En effet, le tuyau ne doit pas être pris dans le béton mais situé juste en-dessous.

Pré-scellement de la bonde de fond

Une fois la bonde de fond bien de niveau, il vous faut la pré-sceller en réalisant un mortier constitué de sable et de ciment. Laissez sécher 24h. On parle de pré-scellement car la bonde sera par la suite scellée au radier. Elle est justement pré-scellée pour ne pas bouger lors du coulage de la dalle.

 

 

Et voilà ! À ce stade vous savez désormais comment réaliser le terrassement de votre piscine. Bravo ! Bien sûr, en cas de doute vous pouvez toujours nous contacter. Nous sommes de vrais pros !

 

Dans notre prochain article, nous vous expliquerons comment réaliser la dalle béton de votre piscine ou radier.