DÉCOUVREZ CE QUE CACHE LA HOTTE DU PÈRE NOËL
Le Noël de Piscinewebstore.com c'est ici >> Voir les promos <<

Comment réduire l'évaporation de l'eau de ma piscine ?

L'été arrive accompagné des grosses chaleurs. Subitement, la baisse du niveau d'eau de votre piscine se remarque d'un jour sur l'autre. C'est le phénomène d'évaporation qui est à l’œuvre. Et il vous oblige à compléter régulièrement le niveau d'eau pour que celui-ci ne descende pas sous les skimmers. Ainsi vous vous demandez certainement : Comment réduire l'évaporation de l'eau de ma piscine ? Alors restez bien jusqu'à la fin de cet article. Nous vous y révélons les solutions pour limiter au maximum ce phénomène naturel.

Comment réduire l'évaporation de l'eau de sa piscine ? En couvrant son bassin.

On l'a tous appris à l'école : L'évaporation est un maillon essentiel du cycle de l'eau dont toute la nature dépend (nous y compris). Par contre, on s'en passerait bien qu'il s'agit de sa piscine ! ;)

La corvée du remplissage, le risque de manque d'eau... Bref, nous allons vous donner dans cet article 2 solutions pour endiguer le phénomène d'évaporation de l'eau de votre piscine. Mais pour bien comprendre l'intérêt de ces conseils, il nous faut d'abord expliquer comment se produit l'évaporation.

 

Comment se produit l'évaporation de l'eau de votre piscine ?

Quand l'eau de votre piscine chauffe, elle gagne en énergie thermique. En résulte ainsi une augmentation du mouvement au niveau moléculaire (énergie cinétique). Cette agitation a pour effet d'expédier dans l'air un certain nombre de molécules qui composaient initialement la surface de l'eau.

Quand l'évaporation est très forte, on peut même voir apparaître une sorte petite brume au-dessus du bassin. C'est l'eau passée à l'état gazeux qui s'extirpe en masse de votre piscine. On peut apercevoir ce phénomène notamment la nuit ou au petit matin. Ceci car l'évaporation se manifeste principalement quand l'eau du bassin est plus chaude que l'air ambiant.

La quantité d'eau qui s'évapore de votre piscine dépend de nombreux facteurs que nous allons voir plus bas. Mais quoi qu'il en soit, le phénomène d'évaporation se produit essentiellement lorsque la surface de l'eau est libre, c'est à dire en contact direct avec l'air extérieur.

 

Quels sont les facteurs accélérant l'évaporation de l'eau ?

Il y a de nombreux facteurs qui favorisent l'évaporation de l'eau. Voici lesquels.

La chaleur

Plus les températures sont élevées, plus l'eau de votre piscine se réchauffe. Comme nous venons de l'expliquer, ce gain d'énergie thermique conduit à une agitation moléculaire.

Ainsi, de l'eau est “arrachée” à votre piscine et s'évapore (transformation de l'eau à l'état liquide en eau à l'état gazeux). C'est pourquoi l'évaporation de l'eau de votre piscine est plus forte en été. En effet, le temps y est plus chaud.

Une faible humidité de l'air

Quand l'air est peu humide, on dit qu'il est sec. C'est à dire qu'il ne contient que très peu de vapeur d'eau (la mesure retenue est celle de l'humidité relative de l'air ou hygrométrie).

Quand l'air est saturée en vapeur d'eau, il ne peut guère en contenir davantage. Trop c'est trop ! Au contraire, si l'humidité est faible, l'air peut en recueillir davantage... notamment en provenance de votre piscine !

Le vent

On vient de le voir indirectement. Plus l'air est saturé en vapeur d'eau, plus le phénomène d'évaporation ralentit.

Mais s'il y a du vent, et a fortiori un vent fort, l'air saturé en vapeur d'eau est très vitre remplacé par de l'air plus sec. Lequel peut pleinement absorber de l'eau de votre piscine. L'évaporation se poursuit ainsi sans relâche.

Une faible pression atmosphérique

La pression atmosphérique exerce une force à la surface de l'eau de votre piscine. Cette force empêche les molécules d'eau de s'extraire du bassin à l'état gazeux, jusqu'à une certaine limite.

Si la pression atmosphérique est faible, l'évaporation de l'eau est donc plus forte.

Une surface d'eau importante

C'est un fait. Plus la surface de l'eau en contact avec l'air est importante, plus l'évaporation est forte. Ainsi, le niveau d'évaporation peut varier pour une même quantité d'eau exposée aux mêmes conditions météorologiques.

Exemple : Prenons deux bassins exposés aux mêmes conditions. L'un de 9 x 4 m avec une profondeur de 1,20 m et l'autre de 8 x 4 m profond de 1,35 m. Ces deux piscines ont exactement le même volume de 43,2 m3. Pourtant, l'eau du bassin de 9 x 4 m s'évaporera plus rapidement. Ceci car il expose une plus grande surface d'eau à l'air libre.

 

Quels sont les inconvénients de l'évaporation de l'eau de votre piscine ?

Augmentation de votre consommation d'eau

Sauf fuite, l'évaporation est l'un des principaux facteurs responsables de la consommation en eau pour votre bassin.

En été c'est flagrant. Le niveau d'eau peut baisser de plusieurs centimètres d'un jour sur l'autre. Ainsi les compensations en eau sont importantes (remplissages).

À la fin de l'année, cela peut représenter une part non négligeable de votre consommation en eau. Ce qui se traduit par “payer le coût de l'évaporation”.

Et même sans compter la dépense, le remplissage de la piscine en été demande une action manuelle régulière (sauf système de remplissage automatique). Franchement, on se passerait bien de remplir si souvent !

Éviter l'évaporation de l'eau qui mène aux remplissages trops fréquents et à un risque pour la pompe de filtration

Risque de voir le niveau d'eau descendre sous les skimmers

Avec l'évaporation, le niveau d'eau du bassin peut rapidement descendre sous les skimmers. La vigilance est donc de mise. Cependant, l'humain n'est pas infaillible. Il suffit parfois de négliger sa piscine seulement 2 à 3 jours au cœur de l'été pour se retrouver dans cette situation.

Le problème c'est que si l'eau n'entre plus dans les skimmers, votre pompe va aspirer de l'air et risque alors de se désamorcer. Cela nous amène à deux inconvénients majeurs :

  • Le système de filtration ne joue plus son rôle (filtrer et faire circuler l'eau). C'est très embêtant, surtout en été. Votre eau aura vite faite de tourner au vert si vous ne vous en apercevez pas rapidement.
  • Plus grave encore, votre pompe de filtration va fonctionner à vide (sauf modèle avec sécurité manque d'eau). Et elle n'aime pas ça du tout ! Si cela devait durer trop longtemps, ne serait-ce que quelques heures... les dommages sur la pompe pourraient vous conduire à en changer... :(

 

En conclusion il est donc primordial de limiter l'évaporation de l'eau de votre piscine. Et ce, que ce soit pour des raisons financières, écologiques, et/ou de confort.

 

Comment savoir si la perte d'eau n'est pas relative à une fuite ?

Si la baisse du niveau d'eau de votre piscine est importante, cela peut être dû à une fuite. Bien sûr, c'est assez facile à identifier si cela arrive en-dehors de l'été. Mais pas toujours évident de faire le distinguo entre fuite et évaporation pendant la saison estivale.

Si vous avez un doute (pertes en eau vraiment importantes), il vaut mieux l'éclaircir au plus vite. Recherchez donc l'éventuelle fuite. Voici les principaux points à vérifier :

  • Raccords, connexions et joints
  • Pièces à sceller
  • Appareils de votre réseau hydraulique
  • Revêtement (fissuré ou déchiré)

De même, soyez vigilant(e) aux alentours de votre bassin. Une flaque s'est-elle formée ? La terre est-elle particulièrement humide voire boueuse en un point précis ? Si oui, la fuite n'est peut-être pas bien loin...

Une autre manière pour déterminer si vous avez une fuite est de suivre l'une de nos recommandations ci-dessous pour limiter l'évaporation (notamment la solution n°1). En effet, si les pertes en eau restent importantes malgré nos conseils... c'est sans doute qu'il y a bien une fuite.

 

Quelles solutions pour limiter l'évaporation de l'eau de sa piscine ?

Solution n°1 : Couvrir sa piscine

On l'a dit, l'évaporation est un phénomène particulièrement observable sur des surfaces d'eau libres. C'est à dire en contact direct avec l'air extérieur.

Ainsi, le fait de couper ce contact réduit considérablement l'évaporation de l'eau de votre bassin. La couverture de piscine est le dispositif idéal pour jouer ce rôle.

Alors nous direz-vous, quelle bâche de piscine choisir pour limiter l'évaporation de l'eau ? Cela dépend de vos besoins. En effet, les couvertures rendent bien d'autres services que de réduire la perte en eau. Elles ont également leurs spécificités propres. C'est donc à vous de choisir. Nous pouvons vous y aider, contactez-nous pour bénéficier des nos conseils de professionnels.

Quelles couvertures de piscine limitent l'évaporation de l'eau ?

Cette liste n'est pas exhaustive mais on peut déjà citer :

Pour que cela fonctionne efficacement, il est nécessaire que la couverture recouvre le bassin un maximum de temps, surtout la nuit. Vous pouvez la retirer au moment de la baignade. Il existe des systèmes d'enroulement pour chacun de ces dispositifs. Notez que la bâche à bulles et le volet de piscine sont en contact direct avec l'eau, tandis que la bâche à barres repose sur la margelle.

Découvrez toutes nos couvertures de piscine.

Découvrez nos couvertures de piscine pour réduire l'évaporation de l'eau

 

Solution n°2 : Refroidir l'eau de sa piscine

Clairement, la solution à privilégier est de couvrir sa piscine (solution n°1). C'est ce qui limitera le plus l'évaporation. Cependant, le fait de rafraîchir l'eau joue également un rôle positif dans la réduction de ce phénomène.

On l'a déjà évoqué, une eau de piscine plus chaude que l'air favorise l'évaporation. C'est pourquoi l'on voit parfois des vapeurs s'élever du bassin durant la nuit ou tôt le matin. À ces instants, la perte en eau est suffisamment importante pour qu'on puisse la voir physiquement quitter la piscine.

C'est mathématique. Plus longtemps la température de l'eau reste inférieure à celle de l'air, moins l'évaporation est importante.

On ne va pas se mentir, il y a une faille majeure dans cette solution : vous n'avez pas forcément envie que l'eau soit plus fraîche ! D'un autre côté, ce n'est pas toujours plaisant quand l'eau est trop chaude (ce qui peut arriver au cœur de l'été). Alors autant joindre l'utile à l'agréable en la refroidissant un peu. Surtout si vous êtes adepte des eaux plus fraîches.

Une solution efficace pour cela est de choisir une pompe à chaleur réversible. C'est à dire une pac qui peut chauffer mais aussi refroidir la piscine selon vos besoins du moment. C'est l'idéal pour avoir un contrôle optimal de la température de l'eau de votre bassin.

En savoir plus sur comment obtenir la température d'eau idéale pour sa piscine.

Ci-dessous un exemple de pompe à chaleur de piscine réversible disponible dans notre e-shop.

Découvrez notre pompe à chaleur de piscine réversible (chaud / froid)

 

Conclusion : Comment éviter l'évaporation de l'eau de ma piscine ?

En conclusion nous vous dirons que l'évaporation de l'eau de votre piscine est un phénomène naturel. Ce dernier est malheureusement responsable d'une forte augmentation de la consommation en eau durant l'été. Et sans remplissages réguliers du bassin, votre matériel peut encourir des dommages irréversibles (notamment votre pompe de filtration).

Il est impossible de soustraire totalement sa piscine à l'évaporation de l'eau. Cependant, une solution parfaite existe pour grandement limiter ce phénomène : couvrir son bassin. La couverture peut être un volet roulant, une bâche à barres ou même une bâche à bulles.

Refroidir quelque peu l'eau de sa piscine, notamment via une pompe à chaleur réversible, participe également à réduire l'évaporation.

 

Besoin de l'avis d'un professionnel ?
Contactez-nous

 

Besoin d'un devis gratuit ?
Visitez nos rayons concernés
Couvertures de piscine / Pompes à chaleur de piscine

 

 

Autres questions relatives à la préservation de l'eau du bassin :

Comment limiter la déperdition de chaleur de ma piscine ?

Réduction de la déperdition de chaleur de l'eau de la piscine

Comment éviter le développement des algues dans ma piscine ?

Éviter la prolifération des algues dans la piscine